dimanche 1 mars 2009

addenda au billet «Rognons madère»

À l'attention de M. Filaplomb:
Sur la radiographie ci-contre d'un poilu de 14-18, accidenté par suite d'une chute dans une tranchée alors qu'il se rendait à la brouette*, on distingue très clairement les cinq pharses et la racine du métapharse. Le radiologue major avait diagnostiqué: «une atteinte grimpante du pharse ayant aboutit à la métapharsie gocococcique.»
On constate sans peine que dans une telle configuration frontale, les osselets du pharse font obstacle à la pénétration des rayons X vers la vessie…
CQFD.



*aller à la brouette : expression en usage dans la cavalerie, se rapportant à la coutume d'utiliser ce véhicule afin de se placer à bonne hauteur d'une
vulve de jument.

4 commentaires:

Filaplomb (éditeur de bonnes nouvelles) a dit…

D'où cette autre expression célèbre de l'épouque : "Martha, ne m'attendez pas pour dîner, je m'en vais pharsir la dinde".
:-]

Le coucou a dit…

:D Zut! j'ai oublié le lien qui crève les yeux, je corrige!

Mathieu L. a dit…

Hum, il me semble que vous venez de vous pharsir la Comète, vous...

Le coucou a dit…

Mathieu, vous devez avoir raison, Filaplomb phleure sa Comète à plein nez!