dimanche 1 mars 2009

Rognons Madère

On ne s'était pas vus depuis longtemps. Moi, je l'ai reconnue tout de suite, mais j'ai senti qu'elle ne me remettait pas. Pour l'occasion, j'avais tiré de la commode un slip Éminence gris souris, tout neuf. Parce qu'il faut vous dire qu'à chacun de nos rendez-vous, moi je suis en slip, et elle en blonde, dans une courte blouse blanche. C'est comme ça, chacun ses goûts. Cette fois, le prétexte, c'était une urographie —en gros, ça consiste à observer l'ivresse des rognons après injection de madère. Rien d'extraordinaire, en somme, mais c'est long. C'est pour ça que c'est bon, quand la complicité est de la partie. Vexé qu'elle me traite en inconnu, alors que j'étais venu exprès pour elle, je n'ai pas desserré les dents jusqu'à la fin, ou presque. Et brusquement, la voilà qui me regarde de ses grands yeux verts, en haussant ses adorables sourcils blonds. «Il me semble qu'on s'est déjà vus, non?» qu'elle dit. «Oui, il y a six mois, par là, une sciatique…» Elle fait la moue, pensez: en six mois, elle a bien vu cent cinquante sciatiques, la salope. Mais brusquement tout s'éclaire, ma belle radiologue s'exclame: «J'y suis, l'écrivain pour enfants!» Tandis que je me détends, réconforté d'échapper à l'obscurité du sciatique lambda, elle ajoute: «Vous avez maigri. Du coup, je vous reconnaissais pas.» Et là-dessus, elle me demande de baisser mon Éminence gris souris… «Pour la dernière radio», ajoute-t-elle. «C'est bon, là?» je fais d'une voix rougissante, vaguement déçu du temps perdu. Elle s'absorbe dans quelques mystérieux réglages, relève la tête. «Il faudrait écarter ça de côté, pour dégager la vessie… Vous pouvez? Merci…» Il y a un déclic, elle me rejoint avec un sourire compatissant. «Vous pouvez vous rhabiller, c'est terminé. Mais il faudrait vous remplumer un peu, dites! Qu'est-ce que vous allez leur montrer aux enfants, hein?
—Je ne leur montre pas ça», dis-je d'un ton digne, en faisant claquer l'élastique du slip sur mon bas-ventre. À quoi tiennent les choses, parfois! C'est là que j'ai décidé de rompre. La prochaine fois, je prendrai rendez-vous avec la petite brune du cabinet concurrent.

6 commentaires:

Homer a dit…

Elle aurait pu te reconnaitre si tu avais mis un de tes slips classiques. Bien fait !

Le coucou a dit…

Bien fait pour elle, plutôt: l'aurait mieux fait de se souvenir que l'important c'est pas *, c'est le moine!
PS. Ah, j'oubliais un truc: c'est une fiction.

Mlle ciguë a dit…

En même temps, elle est blonde...
(écrivain pour enfants ? Fiction ou réalité ? )

Le coucou a dit…

Mlle ciguë, c'est une pure fiction : ma radiologue est rousse.

Filaplomb (éditeur de bonnes nouvelles) a dit…

A moins d'avoir un slip en plomb, ça ne gène pas pour la radio ! D'où je conclus que soit c'est une obsédée, soit elle n'est pas radiologue, la blonde !
Remarque, l'un et l'autre peuvent être vrai !
:-))

Le coucou a dit…

Erreur M. Filaplomb! Et je le prouve : jettes donc un coup d'œil à l'addenda que je viens de publier à ton intention…